Défauts visuels

Les défauts visuels ou amétropies, sont des troubles de la réfraction dus à une anomalie du système optique formé par la cornée, le cristallin et la rétine. Dans un œil normal, le point focal de l’ensemble cornée-cristallin est situé sur la rétine. En vision de près, le pouvoir d’accommodation du cristallin (qui se bombe), permet d’avancer le point focal devant la rétine pour conserver une concentration sur la rétine des rayons lumineux qui ne sont plus parallèles mais divergents. L’absence de défaut visuel se nomme emmétropie.

  • L’ASTIGMATISME : vous discernez de moins en moins bien certains objets de près comme de loin. Une irrégularité de courbure de la cornée donne une vision déformée des lignes horizontales, verticales ou obliques, d’où une impression de flou généralisé. Ce défaut visuel est corrigé par un verre qui combine les différents rayons de la courbure : c’est le verre cylindrique.
  • LA MYOPIE : vous voyez mal de loin et très bien de près. L’image de ce que vous regardez se forme devant la rétine. Ce défaut visuel se corrige avec un verre plus épais aux bords qu’au centre : c’est le verre divergent (-).
  • L’HYPERMETROPIE : vous voyez mal de près et très bien de loin. L’image de ce que vous regardez se forme derrière la rétine. Ce défaut visuel se corrige avec un verre plus épais au centre qu’aux bords : c’est le verre convergent (+).
  • LA PRESBYTIE : vous voyez de moins en moins bien de près. C’est une diminution de la capacité de mise au point de l’oeil en raison d’une perte de souplesse du cristallin. La vision de près devient floue et l’on a tendance à reculer de plus en plus son texte : c’est un des signes de la presbytie. Cette évolution peut-être corrigée par un verre vision de près ou par un verre progressif qui corrige à la fois en vision de loin, de près et en vision intermédiaire.

lecture_ordonnance_1_